Quand vient l’été, les jambes se dénudent et les cuisses frottent alors l’une contre l’autre lorsque l’on marche. Avec la chaleur, ledit frottement provoque échauffement, rougeurs et irritations. Quelles solutions s’offrent à nous pour y remédier ?

QUAND L’ÉTÉ PROVOQUE LE FROTTEMENT DE NOS CUISSES

Certaines années, l’été se fait sec, aride et si caniculaire qu’il n’y a pas une brise d’air qui souffle à l’extérieur. Fortes de ce constat, de nombreuses femmes décident ainsi de privilégier jupes, robes et shorts pour éviter la surchauffe au niveau de leur bas de corps… Mais un autre problème survient alors : le frottement de leurs cuisses provoque irritations et inflammations ; ce qui n’est pas toujours très agréable. La rédaction a déniché toutes les solutions pour y remédier en deux temps trois mouvements ! La chaleur n’aura pas raison de nos jolies gambettes !

FROTTEMENT DE NOS CUISSES : COMMENT EN ÉVITER LES DÉSAGRÉMENTS ?

Pour atténuer le suintement entre les cuisses et éviter de souffrir inutilement, de multiples options se présentent à nous :

  1. Appliquer du talc sur les zones concernées. On en saupoudre un peu sur les cuisses pour réduire la transpiration et le tour est joué !
  2. Si l’on est pas fan du talc, on peut plutôt miser sur l’application d’un corps gras (crème ou huile). En ce sens, l’huile de Monoï s’avère redoutablement efficace ! L’option moins naturelle : la pommade du type Vaseline.
  3. Ou sinon, porter des vêtements amples au tissu léger (comme le lin) fonctionne très bien aussi !

NE PAS COMPLEXER FACE À CE “PROBLÈME”

Contrairement à ce que laissait penser une tendance “fitness” d’il y a quelques années, il n’y a rien de mal à avoir les cuisses qui se touchent lorsque l’on marche. Le “thigh gap” – écart entre les cuisses -, jadis prisé par les femmes accro aux réseaux sociaux, n’est en aucun cas un indicateur de minceur ou de bonne santé : il s’agit tout simplement d’une question de morphologie et de largeur de hanches. Thigh Gap, who dis ?